Saint-Etienne – Rome : Aller / Retours A travers les territoires actuels, rencontre avec le groupe Stalker Depuis vingt ans, le groupe Stalker parcourt « le négatif des villes », détournant selon leurs propres postulats les théories de la dérive situationniste de Guy Debord. Le déplacement est pour Stalker une expérience et une action collective réalisées par un corps multiple, autonome et mobile : la traverséeréinvente la perception du territoire. Cet engagement dans l’espace crée une alternative à la fois artistique, politique, culturelle et sociale aux approches urbanistiques traditionnelles. « Ce que Stalker met en œuvre désormais, c’est la conjonction de l’utopie et du réalisme, une utopie réaliste, une architecture en mouvement, fractale, déterritorialisée. […] On n’est jamais tout à fait face au travail de Stalker, on est soit à côté, soit déjà dedans. L’échange en constitue la condition et l’imprévu l’horizon. » (Guy Tortosa, Stalker, à travers les territoires actuels, Editions Jean-Michel Place, 2000). Pendant quatre jours, du 11 au 14 juin, le groupe Stalker vient à la rencontre de la ville de Saint-Etienne et de ses habitants au travers d’expériences de marches préparées avec les équipes des centres sociaux de Montaud et du Babet, ainsi qu’avec les étudiants du master In.Co.Nu de l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne. Francesco Careri est architecte, né à Rome en 1966. Il est cofondateur de Stalker / Observatoire nomade et chercheur au département d’architecture de l’Université de Rome III. Depuis 2012, il est directeur du LAC (Laboratorio Arti Civiche) et du MAAC (Master in Arti Architettura Città). Il est l’auteur de l’ouvrage de référence récemment traduit en français Walkscapes : la marche comme pratique esthétique, Editions Jacqueline Chambon, 2013. Lorenzo Romito (présence sous réserve) est également architecte, né à Rome en 1966. Il est cofondateur du groupe Stalker. Egalement fondateur du Printemps romain (Primavera Romana) et de la STALKER Walking School, il donne naissance en 2013 à Co.co.me.ro (Confédération de la Communauté Métropolitaine de Rome) pour que « tout cela puisse commencer à construire un parcours politique ». Aude Fourel est artiste plasticienne et vidéaste, née en 1978 à Saint-Etienne. Elle travaille sur les liens entre photographie, cinéma, flux et corps. Enseignante au sein du Master In.Co.Nu, elle a mis enplace un travail autour de la marche collective, de la traversée et de la trace vidéo. Elle est à l’origine d’un projet d’échanges de pratiques artistiques et sociales entre Saint-Etienne et Rome. 11 juin 2013 16h Marche au départ des locaux du Comité d’animation du Parc de Montaud Comité d’animation du Parc de Montaud, 18 rue Benoit Frachon, 42000 Saint-Etienne Contact : 04 77 33 41 76 19h Repas partagé, Comité d’animation du Parc de Montaud 21h Projections de films du groupe STALKER 13 juin 2013 14h30 Conférence de Francesco Careri à IRAM 7 rue Pablo Picasso 42000 Saint-Etienne 18h Séminaire La Fabrique du projet stéphanois Maison des Projets, 49 rue de la Montat, Saint-EtienneIntervention de Francesco Careri, Lorenzo Romito (sous réserve) et Aude Fourel. Signature par Francesco Careri de son premier ouvrage traduit en français : Walkscapes. La marche comme pratique esthétique, Editions Jacqueline Chambon, 2013 en partenariat avec la librairie Lune et l’Autre, 19 rue Pierre Bérard, 42000 Saint-Etienne, http://lunetlautre.canalblog.com/14 juin 2013 14h Marche au départ du Centre social du Babet Le Babet Centre Social, 10 rue Félix Pyat, Saint-Etienne Contact : 04 77 33 33 92 19h Repas partagé au Centre social du Babet 21h Projections de films du groupe STALKER

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *